Route de la poutine

Bienvenu chez Ashton, est-ce que je peux prendre votre commande?

06/10/2014 06/10/2014 Par Kriss Commentaires 3 Commentaires
Chez Ashton

Une autre excellente critique de notre amis Kriss.

Devenue mythique, la poutine de chez Ashton réconforte le cœur des gens de Québec depuis nombreuses années. Que ce soit pour encaisser des peines d'amour, se réchauffer lors d'une journée froide l'hiver ou de lubrifier son œsophage pour renvoyer un intense mélange de bière, de vin, de fort et de tourbe (vous savez, le classique « Pas game de bouffer d'la tourbe » qui fini toujours en « Man!! T'as tout détruit ma pelouse!! »), la poutine de chez Ashton est un fidèle compagnon qui est toujours là pour le peuple de haute gastronomie que nous sommes.

Avant, d'attaquer une sévère critique de la dite poutine, parlons un peu de l'établissement en soit. Pratique pour les gens de Québec parce que presque qu'aussi fréquent que les Tim Hortons (ok, pas tant que ça. Mais des Tim, y en a tellement que l'autre jour, en sortant du Tim Hortons, j'me suis enfargé dans un autre Tim Hortons, ce qui fait que j'ai échappé mon café sur un troisième Tim Hortons), le restaurant a aussi des heures d'affaires très flexibles. Certains ferment à minuit, mais d'autres sont carrément 24 heures. À noter, les propriétés à proximité de ces Ashtons ont

Continuer à lire ...

 

Dégustation faite par un ami

05/01/2014 05/01/2014 Par Kriss Commentaires 0 Commentaires
Boucherie La Guadeloupe

J'avais suggéré à Kriss, qui allait passer par la Guadeloupe en Chaudière-Appalaches, d'en profiter pour déguster la poutine de LA boucherie. Voici ce qu'il en avait à dire.

Quand on arrive dans le pittoresque village de la Guadeloupe, on y voit le slogan "Une valeur sûre". Da' fuck? Une valeur sûre? Quoi ça? Si tu déménage là, c'est sûr que personne va venir te visiter? C'est sûr que tu vas souffrir de sévère dépression? C'est sûr que tu vas vouloir t'acheter un gros 4X4, un 4 roues pis une calotte John Deere?

Bon, ce site n'est pas ici pour critiquer des villages, mais là, j'pouvais pas m'en empêché.

'nyway, Alex m'a dit "Man, si tu passes par la Guadeloupe, y a une bonne poutine à la boucherie de la Guadeloupe!". Deuxième, da' fuck... Un poutine dans une boucherie? C'est quoi encore? Les ingrédients, c'est des cube de jambons, des julienne de contre-filet pis du steak haché cru comme sauce? Voyons viarge!! Une boucherie!!

J'me suis dit que j'allais faire confiance à Alex et que j'allais arrêté en bouffer une petite.

Continuer à lire ...

 

Ma route de la poutine

07/07/2013 07/07/2013 Par Julien Mocq Commentaires 0 Commentaires

Ils sont arrivés dès 8h du matin pour me cueillir devant chez moi, et nous voilà partis dans une aventure exotique pour déguster, tester, décrire et nous régaler d’un plat typiquement québécois : la poutine.
Nous voilà donc dans la Lanaudière, pour notre premier arrêt dans un restaurant. La première fois que vous accompagnez Alexandre et Ann-Marie dans un casse-croûte pour évaluer une poutine, on se laisse intriguer par la méthode quasi scientifique du test : à peine installés à table avec notre plat de frites-fromages-sauce brune et armés d’une balance électronique et d’un formulaire regroupant tous les critères à évaluer, ils pèsent le plat, photographient, notent l’adresse du restaurant, goutent la sauce, regarde la couleur du fromage, apprécient le croustillant des frites, se concentrent à trouver l’origine du petit goût de tel ou tel ingrédient. « Est-ce salé ? Sucré ? Il y a un goût de sauce barbecue, non ? Ah, regardez, ça fait des filaments ! Bon, il reste 1 cuillère à thé de sauce dans le fond. On repart ».
Et nous voilà de nouveau sur la route, à la recherche du prochain casse-croûte prévu au programme ou rencontré au hasard du chemin. Si on sourit durant le test de la première poutine, on se laisse prendre au jeu et là, pour les deuxième, troisième, quatrième essais, ça devient sérieux : on cherche à son tour le petit goût de tomates, on évalue le skwik-skwik des grains de fromages, on se désole de n’avoir pas senti tout de suite le goût de la friture.
Et les poutines se succèdent : 5, 6, 7, 8… Oh, mais c’est là 150e ! Ann-Marie et Alexandre fêtent dignement cet évènement dans un cadre très exotique. C’est l’occasion pour eux de regarder en arrière le travail abattu, les poutines essayées, les routes faites dans le passé. 150…

Le lendemain, de nouveau sur la route, cherchant sans cesse de nouvelles adresses, le moindre shack qui servirait le mets tant recherché. 9, 10, 11, 12. Ah, le record de 11 poutines est battu, mais continuons. Au fil des dégustations, une révélation se fait. Oui, une poutine, c’est 3 grands ingrédients, mais c’est un peu comme la palette d’un peintre : de 3 couleurs de base, on obtient une infinité de mélanges, de l’horrible au sublime. Et comme les couleurs, chacun a son appréciation : ce que l’un déteste, l’autre va l’adorer, d’où la volonté de nos deux poutinologistes de décrire les poutines sans donner de notes. Et la valse continue : 13, 14, 15. Une poutine, c’est certes un plat, mais c’est aussi une adresse, un lieu. Si certains restau sont sans âme et la poutine est servie sans plus de cérémonie, certains lieux retiennent l’attention. La rencontre avec des restaurateurs passionnés, leur volonté sincère de produire un produit unique et d’une grande qualité, et leur envie de partager leur expérience de vie fait que la dégustation devient un moment inoubliable.

Allez, courage, une troisième journée avant de rejoindre Québec. Pas de casse-croûtes dans le plan de la journée, ce ne seront que des découvertes le long de la route, en trouverons-nous? Les petits hameaux ont au moins une petite cabane faisant de la friture qui réserve souvent de bonnes surprises. 16, 17, 18, 19, 20. Un dernier effort, une microbrasserie par-ci, un restaurant par-là. 21, 22… 23… 24!!!! Il est 18h, ce sera la dernière, mais c’est un record !
Mais au bilan, ce sont 24 adresses essayées, 24 poutines régulières testées et évaluées, 24 étapes d’une route de la poutine, d’une expérience pas ordinaire qui fait que je peux me permettre de donner deux conseils : le premier, n’hésitez jamais à essayer une poutine même si le site n’a pas fière allure, vous pourriez avoir des surprises. Ensuite, un conseil d’ami : si Alexandre et Ann-Marie vous proposent de participer à une route de la poutine, acceptez sans perdre un instant, vous reviendrez avec des souvenirs et des anecdotes savoureuses… comme une poutine.

 

Retour sur 2012

02/10/2013 02/10/2013 Par Ann-Marie Commentaires 2 Commentaires

L’année 2013 est bel et bien arrivée et nous profitons de cet instant pour remercier tous ceux qui nous ont accompagnés lors de nos dégustations de 2012. Merci donc à Isabelle, Nancy, Alain, Jordan, Sylvain, Marco, Karine, Hélène, Patrick, Marie-Ève, Antony, Marilyn et Johnny.

Merci à tous ceux qui nous suivent, autant sur Facebook que ceux qui visitent le site régulièrement. Nous vous rappelons que vous pouvez toujours nous faire parvenir vos suggestions de casse-croûte et autres via le site web dans la section suggestion, elles nous aident vraiment.

L’an passé nous avons élu la meilleure poutine de 2011, il s’agissait de la poutine de chez Mathilde à Tadoussac. Il est aussi maintenant temps d’élire la meilleure poutine de 2012. Malheureusement cette année nous n’arrivons pas à nous mettre d’accord. C’est ce qui arrive souvent avec la poutine, tous les goûts sont dans la nature! Nous vous présentons donc la meilleure poutine de 2012 pour Ann-Marie et la meilleure poutine de 2012 pour Alexandre.

Donc les gagnantes sont…. roulement de tambour : pour Ann-Marie, la poutine du Vieux-Moulin à Pont-Rouge et pour Alexandre il s’agit de la poutine d’Elgin Street Diner à Ottawa. Et vous? Quelle a été votre poutine préférée de 2012?

 

La voici enfin!

01/26/2013 01/26/2013 Par Ann-Marie Commentaires 0 Commentaires
Route de la Poutine - Resto Chef Café - Ville de Québec

Vous l’avez demandée et vous l’attendiez, hé bien la voici.

Il vous est maintenant possible de visualiser la fiche de la poutine du Resto chef café. Cliquez ici pour consulter la fiche.

Merci à Sylvain, Patrick, Marie-Ève, Antony, Isabelle, Marilyn et Johnny de nous avoir accompagnés lors de cette évaluation, où nous avons soulignés le premier anniversaire de Route de la poutine.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce restaurant, il s’agit d’un cas bien particulier. En fait, vous choisissez d’abord vos ingrédients, puis tous les ingrédients sont servis séparément, et vous préparez vous-même votre poutine. Les formats sont très gros, la poutine pour une personne nourrit facilement deux personnes. La réputation du restaurant provient surtout du chef propriétaire Jean-Pierre Giguère. Les habitués le connaissent bien et pourront vous dire qu’il est l’âme du Resto Chef Café.

 

Le saviez-vous?

08/04/2012 08/04/2012 Par Ann-Marie Commentaires 0 Commentaires
bdt

Route de la poutine c’est maintenant plus de 100 poutines. Vous pouvez donc dès maintenant faire votre choix de poutine parmi les 100 établissements que nous avons visités au Québec et en Ontario. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont accompagnés lors de nos dégustations et toutes les personnes qui nous ont donné des suggestions. Nous vous rappelons que vous pouvez toujours nous faire parvenir vos suggestions via notre page Web dans la section vos suggestions et qu’elles nous sont d’une grande aide dans la préparation de nos voyages. Pour notre 100e poutine, nous avons visité la région de l’Outaouais et sommes allés aux 3 brasseurs de Gatineau. Vous pouvez dès maintenant consulter la description de cette poutine ainsi que la description des 10 autres poutines que nous avons dégustées dans cette région.

 

Bonne Fête Route de la poutine

07/11/2012 07/11/2012 Par Ann-Marie Commentaires 0 Commentaires
1an

Aujourd’hui 2 juin 2012 nous tenons à souligner le premier anniversaire du site web. Après quelques années de collecte de données et une refonte totale du site web en novembre dernier, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits du résultat.
Avec la récente création de notre « fan page » Facebook, nous espérons rejoindre encore plus d’amateurs de poutine et faire circuler l’idée que la meilleure poutine n’existe pas, que chaque personne a droit à ses propres goûts et qu’il nous est impossible de répondre à la question si souvent posée, où se trouve la meilleure poutine?
Un gros merci à ceux qui nous suivent sur Facebook et Twitter. Nous profitons de l’occasion pour vous rappeler que nous sommes toujours à la recherche de poutine et ce dans toutes les régions du Québec. Vous pouvez à tout moment nous faire part de vos suggestions directement sur le site.

 

Poutine shish taouk

05/02/2012 05/02/2012 Par Alexandre Commentaires 1 Commentaires
shish

Regardez-moi ce plat! Chez Amir ils ont eu la brillante idée d’offrir de la poutine. Le concept est simple, mais tellement efficace : on remplace tout ce qui n’est pas de la viande par de la poutine. Ici, j’avais pris une assiette combo Shish-Taouk / Shawarma avec la poutine. Bon, ce n’était pas la meilleure poutine que j’ai mangée. Je soupçonne la sauce d’être celle du St-Hubert qui pour moi (eh oui je vais en offusquer plusieurs) n’a rien à voir avec une vrai sauce à poutine. Le fromage était congelé et a dû être mis aux micro-ondes avant de m’être servi. Pour les frites, j’aurais probablement préféré les patates qu’ils mettent normalement dans les plats, car des frites congelées ce n’est pas super. Mais je pardonne ces fautes, car j’ai compris que la demande ne doit pas être énorme en considérant l’étonnement des commis lorsque j’ai passé ma commande.